Agrapole | Agrapole face à la COVID
18733
post-template-default,single,single-post,postid-18733,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Agrapole face à la COVID

Agrapole face à la COVID

Avant le 11 mai, date du dé-confinement, Agrapole a adopté les mesures sanitaires réglementaires pour accueillir en toute sécurité ceux qui reviennent progressivement sur le site.

Face à la situation sanitaire exceptionnelle, Agrapole a mis en place des mesures conformes avec les consignes gouvernementales pour protéger la sécurité de chacun, assurer la continuité des activités dans les meilleures conditions possibles tout en luttant contre la propagation du Coronavirus.

Solution hydroalcoolique (conforme aux arrêtés dérogatoires du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire de mars 2020) fabriquée à Trévoux, par l’entreprise ATC. Des masques chirurgicaux sont distribués à l’accueil aux personnes qui n’en ont pas. Des masques en tissu de catégorie 1, qui filtrent plus de 90% des particules émises et certifiés par la Direction Générale de l’Armement (DGA) du ministère des Armées ont été mis à disposition à l’ensemble des personnes qui travaillent sur le site d’Agrapole. Ces masques proviennent de deux entreprises françaises, la Maison Montagut et Rauch SA

Agrapole s’est mobilisé pour réaménager le site. Disposé des flacons de solution hydro-alcoolique, des poubelles fermées à pédale (uniquement réservées à l’usage des masques en papier, gants, mouchoirs), des rouleaux d’essuie-tout devant les ascenseurs, les photocopieurs, devant les portes d’entrée dans le parking, les escaliers… Instauré un sens de circulation à chaque étage pour éviter de se croiser, un escalier réservé pour la descente, un autre pour la montée, des marquages au sol dans les ascenseurs et une réorganisation des salles de réunion.

Ce dispositif s’accompagne d’une série d’affiches proposant des gestes barrières à adopter. Aussi, les prestations quotidiennes de nettoyage du site ont été réajustées pour prioriser les rampes d’escaliers, boutons d’ascenseurs, poignées, etc.


« Ces précautions nous concernent tous.
Face à cette épidémie, c’est aussi et avant tout notre responsabilité individuelle qui est engagée.
Il faut se prémunir soi-même pour prévenir le collectif ».
Laurent Remillieux, Directeur d’Agrapole



X
X