Agrapole | Portrait Naïma ADNANI – ISARA-Lyon
17439
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17439,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive
 

Portrait Naïma ADNANI – ISARA-Lyon

Naïma ADNANI

Responsable Service de Documentation et Veille

1er étage – bât. B

Véritable « professionnelle de l’information et de la documentation », Naïma est la dernière recrue de l’ISARA.

Après avoir obtenu l’équivalent d’une maîtrise en « sciences de l’information et bibliothèque » au Maroc en 2000, à son arrivée en France quelques années plus tard, Naïma a décroché un master 2 « gestion de l’information scientifique et technique dans l’entreprise ». Celle-ci développe une véritable passion pour son métier, notamment pour la gestion de l’information, mais plus particulièrement pour l’échange qui en découle. En effet Naïma porte beaucoup d’attention aux attentes et besoins de ses interlocuteurs. Ses expériences diverses et variées, dans le domaine associatif, dans la fonction publique, dans le monde pharmaceutique ou encore dans les métiers du social, lui ont permis de développer un œil expert et critique sur l’information. En 2016, Naïma a obtenu le diplôme d’établissement de l’ENS « Conduite de projets en architecture de l’information », et s’est initiée aux méthodes agiles de la gestion de projets. L’enjeu stratégique de la recherche d’informations est un véritable savoir que Naïma souhaite désormais partager avec les étudiants en les accompagnant notamment sur la délimitation de leur sujet, l’utilisation des outils de recherche et l’accompagnement à la rédaction. Naïma nous le dit elle-même « la posture d’accompagnement est différente que la simple fourniture de documents » , il s’agit d’un échange très riche qui fait que « chaque journée de travail est différente » .

Afin de permettre à chacun de mieux la connaître, Naïma a accepté de répondre à quelques questions :

L’agriculture en Auvergne-Rhône-Alpes pour toi en un mot, c’est… :

 

« Riche et diversifiée »

 

Avec un seul oncle producteur de fruits, elle se caractérise comme 100% citadine.

Le plat que tu sais le mieux cuisiner ?

 

« C’est le tajine d’agneau aux amandes et pruneaux. »

 

Elle nous a même dit être partante pour un tajine géant pour tout Agrapole ! On lance un partenariat avec Prestal ?

 Et l’agroalimentaire ?

 

« Il devrait y avoir plus d’équilibre entre les petites productions et les grandes industries, et plus de respect des produits »

 

Son œil critique se retrouve ici, de la place pour tout le monde et du respect… on dit OUI !

Ta couleur préférée ?

  • Vert pâturage
  • Jaune paille
  • Rouge tomate

 

« Rouge tomate : une couleur vive, pétillante, qui évoque la vie ! »

 

Tout à son image…

Les vacances c’est :

  • Farniente au bord de la piscine
  • Trek au Népal
  • Au camping des Flots Bleus

 

« Ni l’un ni l’autre, j’opte pour le soleil, la montagne et le confort ! »

 

Elle insiste sur la salle de bain confortable, mais aussi son besoin de retrouver la nature. Elle qui pourtant se définissait comme 100% citadine…

La pratique du sport pour toi, c’est :

  • Seule avec mes écouteurs
  • Seulement avec les copains
  • Regarder le foot à la TV, ça compte ?

 

« Regarder le foot à la TV, ça compte? »

 

Se décrivant comme pas très sportive, elle avoue tout de même marcher énormément et pratiquer de la danse orientale. Son loisir préféré : le chant ! On relance la chorale Agrapotes ?

Ton enfance ?

  • Rat des champs
  • Rat des villes

 

« Rat des villes »

 

Elle a grandi à Marrakech jusqu’à ses 18 ans puis à Rabat, capitale du Maroc.

Qui est ton modèle dans la vie ?

 

« Ma mère de substitution : Colette. Pour sa bienveillance, son humanité, son écoute, la tolérance ; toutes ces valeurs qu’elle porte. »

 

Bien loin des célébrités, elle nous décrit sa mère « adoptive » à son arrivée en France, un véritable pilier pour elle. Et puis, il y a sa mère biologique… que de figures féminines.

Ton terroir préféré ?

 

« L’Ardèche, est plus particulièrement Privas »

 

Sa terre d’accueil, son mari étant originaire de l’Ardèche. Elle compte s’y installer lorsqu’elle sera en retraite mais n’a pas osé compter le nombre d’années la séparant de ce moment…

Ton voyage rêvé, ce serait où ?

 

« L’Inde, pour les couleurs, les saveurs, les images qui me viennent en tête »

 

Mais aussi pour l’envers du décor : la pauvreté. Elle nous a révélé qu’elle se reconnait être chanceuse dans son mode de vie actuel.

Un dimanche réussi c’est…

  • Jardinage et bricolage
  • Cocooning sous la couette avec un bon livre
  • Repas en famille

 

« Cocooning sous la couette avec un bon livre »

 

On aurait pu le deviner, mais la lecture n’est pas son seul passe-temps ; elle adore cuisiner.

La cuisine à la maison c’est :

  • Au beurre
  • A l’huile d’olive
  • Je ne sais pas mon conjoint s’occupe de tout

 

« A l’huile d’olive »

 

Vierge et bio en plus ! Elle nous dit avoir un goût pour les choses authentiques.

La qualité qui t’est la plus utile dans ce travail ?

 

« L’écoute, et le sourire ! »

 

Son sourire est en effet omniprésent, même… au téléphone ! Elle nous a avoué qu’un prestataire l’a remerciée pour son sourire même s’il ne l’avait eue qu’au bout du fil.

Agrapole pour toi en un mot :

 
« Intelligence collective, solidarité, mutualisation de ressources »

 

Présente que depuis 2 semaines, elle a déjà un avis bien précis sur son lieu de travail.

X
X